Vivre au plus près de soi est la plus belle maison que l’on puisse s’offrir.

Sommaire de la partie 1

Le programme contient 2 parties.

Bonjour,

Bienvenue dans ce programme qui va vous permettre de découvrir vos essentiels.

Le point central de votre vie : c’est vous. Et comme disait Oscar Wilde : « Soyez vous-même, les autres sont déjà pris. »

Nous allons donc partir de vous, cette merveille sur pattes basée entre les étoiles et le centre de la Terre.

Si vous avez envie d’un peu mieux vous connaître, je vous propose ce test de personnalité « Big Five » car il mesure les cinq principaux traits d’une personnalité,

Ce test est rapide et fiable. Il est également utilisé à des fins commerciales par des psychologues, des conseillers d’orientation et autres professionnels qui pratiquent l’évaluation de personnalité.

Pour être en mesure de calculer vos « scores  » de personnalité avec le plus de précision possible, le test est légèrement long  mais il ne devrait pas vous prendre plus de dix minutes.

À l’issue du test, vous verrez comment se distingue  vos cinq traits majeurs de personnalité.

> Accès au test sur 123test

Forte de son expérience dans la publication de tests en ligne, la société 123test® s’engage à respecter la confidentialité des informations et considère la protection de vos données personnelles comme lune de ses principales missions.

123test est une société hollandaise > Lire ici à son sujet

 

⭐ ⭐ ⭐

 

Si vous êtes fan de tests ou juste curieuse, vous pouvez également faire celui-ci  qui met en oeuvre la méthode MBTI « Myers Briggs Type Indicator ». C’est également l’un des tests de personnalité les plus plébiscités par les spécialistes.

Il dure moins de 12 minutes.

>> TEST MBTI

Le test MBTI met en lumière 16 profils. Les spécialistes ont trouvé des étiquettes pour définir ces types, qui se veulent ni réductrices, ni figées. 

  • INTP : le chercheur
  • INTJ : l’organisateur
  • ENTJ : l’entrepreneur
  • ENTP : l’inventeur
  • INFP : l’idéaliste  
  • ENFP : le psychologue
  • INFJ : le conseiller
  • ENFJ : l’animateur
  • ISTP : l’artisan
  • ISTJ :  l’administrateur
  • ESTP : le promoteur
  • ESTJ : le manager
  • ISFP : l’artiste
  • ISFJ : le protecteur
  • ESFP : l’acteur
  • ESFJ : le bon vivant

 

La société anglaise NERIS Analytics Limited n’exploite pas non plus vos données personnelles.

Qu’avez-vous pensé de ce test ?

Êtes-vous d’accord avec les résultats ?

Téléchargez ce document afin de faire votre auto-debriefing : auto-debriefing.

Pour organiser votre espace, je vous propose de prendre du recul sur :

  • votre situation actuelle
  • vos habitudes de vie
  • vos priorités
  • vos besoins

Téléchargez ces deux questionnaires qui vous aideront à y voir plus clair :

> > Questionnaire « Etat des lieux » de mon habitat et de mes habitudes

> > Questionnaire quel est mon objectif avec cette formation ? »

Le module 2, comme le module 3, est une étape de préparation.

Vous allez mettre à jour votre Vision, votre Aspirations et votre Objectif.

Cette étape est très importante et je vous conseille de prendre le temps de vous y attarder.

Vous trouverez dans ce module tout ce qui à trait à la préparation de votre projet TRI.

Tout d’abord, laissez-moi vous dire trois choses importantes :

1 –  L’ordre n’est pas quelque-chose de naturel.

2 – Être ordonnée n’est pas quelque-chose d’inné chez l’humain.

3 – Rêver est différent de vouloir.

Les gens qui sont ordonnés, qui consomment moins, qui font des achats raisonnés – c’est parce qu’ils le veulent : tout simplement.

⭐ 

La vision de ce vous voulez obtenir ou atteindre, est le meilleur atout que vous avez dans votre vie.

Ce qui compte, ce n’est pas combien vous êtes doué.e ou performant.e, c’est à quel point vous voulez vivre au plus près de vous-même et être plus juste ! 

A quel point voulez-vous réussir ce projet ? 

Il vous tient à cœur mais ce n’est pas tout le temps une partie de plaisir, je le sais puisque je suis aussi passée par-là !

Comment voulez-vous être performant.e ? Comment vous imaginez vous dans la réalisation de votre projet tri ?

  1. Escargot
  2. Papillon
  3. Renard
  4. Léopard
  5. Aigle

Attention, soyons clairs, chacun de ces animaux a de grandes qualités.

Si vous ne vous mentez pas, vous ne vous décevrez pas.

Fixez-vous des objectifs RÉALISTES sans vous mettre la pression :

  • 50% ou 100% en un mois ?
  • 75% en 6 mois ?
  • 100% en un an ?

Le talent aide dans la vie mais rien ne remplace votre ambition, votre volonté, votre détermination.

Tout le monde veut une vie simple mais combien de personnes sont-elles vraiment prêtes à faire « des sacrifices », à changer pour atteindre ce but ?

Là est la différence.

Il n’y a pas de solution miracle : partir à la découverte de soi et changer ses comportements est un processus et c’est pour cela que vous suivez ce programme.

Sans but, sans objectif, il est difficile de performer alors visez haut !

Vous pouvez devenir qui vous voulez, vous pouvez accomplir ce qui n’était pas accomplissable avant.

Changez votre regard sur vous-même.

Si vous pensez que vous aurez des difficultés à accomplir votre tri et à vous séparer de vos objets :

– créez votre vision avec la réalité, le résultat, que vous voulez obtenir. (Voir partie « Clarifiez votre objectif)

– parlez-en à vos proches afin de vous sentir engagé.e

– échangez avec d’autres personnes via le groupe Facebook privé Rezonanz

– vous pouvez à tout moment booker une séance de coaching (payante) avec moi

Comment occuper vous votre temps ? De quoi votre temps est-il fait ? Comment est-il composé ?

Prenez quelques instants pour prendre du recul sur votre relation au Temps.

Faites éventuellement une liste ou écrivez les réponses à ces questions :

°°  Temps passé au travail (y compris heures de transport)

°°  Temps passé aux tâches ménagères (courses, ménage, étendre la lessive, …)

°°  Temps pour vous-même (quand et combien par jour ? par semaine ? sport, ballades, lectures, coiffeur, sauna, esthéticienne, …

°°  Temps passé avec mes proches (y compris emails, appels, rencontres, …)

°°  Quels sont mes voleurs de temps ? (transports, les séries Tv, sortir le chien, appels trop longs, discussions stériles avec la famille, …)

°°  Quelles activités je regrette de faire ?

°°  Quelles activités je regrette de ne pas faire ?

°°  Respectez-vous votre rythme biologique ? Prenez-vous en compte, par exemple, votre cycle hormonale dans la planification de vos projets et actions ?

Vous pouvez télécharger cette liste ICI.

Quel bilan tirez-vous de cette prise de recul sommaire ?

Quelles activités occupent la plupart de votre temps ?

N’hésitez pas à jeter un coup d’œil au module 7 dans lequel les routines et l’art des listes sont abordés.

Après avoir pris un peu de recul sur la manière dont vous occupiez votre temps :

°°  Quel temps allez-vous consacrer à ce programme ?

  • 1h en soirée ?
  • 1h le matin ?
  • chaque vendredi après-midi ?
  • 1 journée par mois ?

Tout est possible et combinable bien sûr ! Y compris de poser des jours de congés pour faire les choses à fond.

PREVOYEZ DU TEMPS.

✨ SOYEZ ATTENTIVE A LA MANIÈRE DONT VOUS VIVEZ LES SAISONS. ✨

Prenez rendez-vous avec vous-même : notez dans votre agenda « tri et recherche de mes essentiels ».

Le tri est un processus. Soyez indulgent.e avec vous-même et fixez-vous des objectifs réalistes.

Ce qui est important est que vous définissiez un OBJECTIF.

Vous pouvez accrocher votre liste d’objectifs sur la porte de votre salon par exemple ou seulement l’objectif de la semaine, si vous avez choisi de vous organiser ainsi. Prenez plaisir à rayer ce qui a été accompli.

Exemple de planning tri à télécharger

Planning tri vierge à télécharger

Posez-vous les questions suivantes :

  • Quels sont les objets qui vous donnent de la joie, de l’énergie ?
  • Quelle est pour vous la maison ou l’appartement idéal ? A quoi ressemble-t-elle/il ?
  • Quelle est la chambre idéale ?
  • Le salon idéal ?
  • La cuisine idéale ?

Mémorisez cette image mentale. Et faites-là apparaître de temps en temps dans votre esprit. Juste comme ça pour le plaisir ; votre cerveau se chargera du reste. 

Vous pouvez bien sûr également afficher cette image chez vous afin qu’elle soutienne votre vision et votre objectif.

Si vous souhaitez prendre le temps : trouvez sur internet ou dans un magazine, les images qui correspondent à votre idéal  et classez-les dans votre dossier « Tri » ou collez-les dans votre cahier « Tri ».

Qu’est-ce qui motive votre quête actuelle ?

Téléchargez le document « Mes motivateurs »  >>  Complétez-le à votre guise dans votre cahier.

Il est primordial de savoir ce que vous voulez.

« La première raison pour laquelle les gens n’obtiennent pas ce qu’ils veulent est qu’ils ne savent pas ce qu’ils veulent. »

Harv T. Eker

Une des meilleures manières de connaître ce que l’on souhaite obtenir est de noter ce que l’on ne veut pas et de décrire son opposé.

Alors : qu’est-ce que vous ne voulez surtout pas chez vous et dans votre vie ?

🌈

Puis, très concrètement, je vous invite à vous faire une fiche par objectif / catégorie d’objets à trier. Cette fiche correspond à une méthode internationale de gestion de projets dont la simplicité est aussi grande que son efficacité !

Téléchargez > Fiche objectif / projet SMART

Quand pouvez-vous planifier du tri ? Il est indispensable de planifier, c’est-à-dire d’intégrer des périodes de tri dans votre agenda oui oui oui !

Etape 1 –  Posez-vous la question suivante : comment est-ce que j’aime travailler ?

> rapidement et intensément ?

progressivement et avec des pauses ?

Etape 2 – Notez ce que vous avez à à faire car cela permet plus d’organisation et de choix conscients.

Prendre conscience, c’est déjà gagner la moitié du combat !

Visualiser le chemin, c’est être bien préparé.e en identifiant les difficultés mais aussi les passages faciles.

👀 📍 Tout pilote professionnel vient repérer le circuit de la course avant de la gagner.

Voici des outils pour vous aider à accomplir votre repérage :

Etape 3 – Quand vous aurez commencé à trier, cochez ou rayez les choses que vous avez faites afin d’obtenir la satisfaction du devoir accompli. Maximiser les expériences positives !

Etape 4 – Quels sont vos critères de succès, à vous, uniquement à vous, pour ce projet ? Comment souhaitez-vous célébrer la fin de votre tri ?

Etape 5 – Célébrez cette victoire et cette métamorphose ! Décidez de votre récompense !

Savoir que l’on a le contrôle de son temps apporte un vrai soulagement. 

Mes astuces :

  • Offrez-vous quelque-chose quand la mission sera accomplie > voir liste cadeaux immatériels Module 8.
  • Contemplez le vide, l’espace libéré, prenez le temps de ressentir les choses dans votre corps, de sentir cette libération, cette légèreté.
  • Mettez un bouquet de fleurs sur ou dans l’espace que vous avez vidé (étagère, place libérée au sol, …).
  • Cherchez à supprimer un ou plusieurs meubles pour gagner de manière très tangible de l’espace.
  • Re-disposez vos objets pour qu’ils soient visibles et non plus enfouis.
  • Faites le ménage… cirez vos meubles… chérissez les possessions qui comptent.

 

La recette est simple et déjà connue :

  1. Prenez vos marques 
  2. Travailler vos pensées /votre mindset
  3. Visualisez et valorisez sans attendre vos résultats – à chaque étape
  4. Célébrez vos résultats et l’objectif atteint

 

 

Tout ira mieux quand…

Le module 3, comme le module 2, est une étape de préparation.

Elle est très importante et je vous conseille à nouveau de prendre le temps de vous y attarder.

Vous trouverez ici :

  1. Différentes manières de percevoir vos possessions (vidéo)
  2. Un exercice d’affirmation, des « mantras », à vous répéter chaque jour durant ce programme
  3. Un second exercice d’affirmation à vous répéter avant de commencer une phase de tri et éventuellement chaque jour, si le cœur vous en dit !

 

Vous pouvez travailler vos pensées avec des affirmations positives.

Durant ce programme, je vous conseille de lire chaque jour, intérieurement ou à voix haute, cette liste.

C’est important.

L’esprit est un médium de création sans limite.

Imprimez cette liste PDF ou re-composer-la à votre guise avant de l’imprimer :

Vous pouvez travailler certaines affirmations pour vous insuffler des pensées positives avant de vous mettre à trier ou à commencer votre journée !

L’esprit est un médium de création !

Imprimez cette liste PDF ou recomposez-la à votre guise avant de l’imprimer :

Avant de commencer ce projet qui compte pour vous,  il peut être intéressant de se poser quelques questions.

Vous trouverez ici les grandes réponses aux problématiques de ceux qui se sont encombrés.

Mince, encore un module important ! 😃

Il y a 3 catégories d’objets INUTILES :

1 – Ceux qui vous valorisent mais PAS AU PRÉSENT

⚡  Adieu passé

Vous les gardez car ils représentent une période faste de votre vie : vos tailleurs de femme active alors que vous êtes à la retraite, le maillot de bain taille S, votre robe de mariée, …

⚡  Adieu futur incertain 

Le futur n’est qu’une vague supposition, une éventualité.

Ce haut très chic et qui vous a coûté cher (ou pas) mais que vous n’avez finalement jamais l’occasion de mettre car vous n’allez jamais dans des restaurants 5*** et que de toutes les façons, vous préférez un style décontracté à ce style « épinglé »

Ces Y paires de chaussures à talons également très élégantes alors que vous préférez porter du plat en quasi toutes circonstances.

⚡  Le passé n’existe plus et le futur pas encore. (vérité de Lapalisse)

La vie ne se déroule qu’au présent. A quoi bon vivre dans un autre temporalité ?

 2 – Ceux qui vous rappellent vos erreurs, vos faiblesses

Les achats-pansements, coups de tête, fausses bonnes affaires…

Les achats pas chers mais à peu-près (ah finalement, le pull est vraiment trop grand ou ce n’était pas ma couleur…)

Les « achats au cas où » mais qui vous sont restés sur les bras…

C’est trop tard : ce qui est fait est fait. Alors débarrassez-vous de ces objets et au moins ils ne seront plus là pour ravivez votre mauvaise conscience. Passez à autre chose : au présent et au positif !

3 – Ceux qui représentent symboliquement ou inconsciemment des allégeances alors que vous voulez vivre libre :

 

Les vêtements ou objets qui vous ont été donnés par votre mère, vos sœurs, vos amies….bref des personnes que vous aimez et vous pensez que vous allez trahir leur amour en vous séparant de ce qui finalement, ne vous convient pas.

Ces personnes voulaient vous faire plaisir et c’est cela qui compte. Si, leurs dons ou présents ne vous font plus plaisir pour des raisons qui vous appartiennent, ces personnes seraient assurément peinées de savoir que vous vous sentez encombré.e par leur intention et que par-dessus le marché, vous ayez mauvaise conscience de ne pas en faire usage.

Alors rétablissez l’équilibre : séparez-vous de ces biens et gardez le meilleur l’attention et l’amour que l’on vous portent.

Régler le problème à la source est bien sûr le point le plus important de ce programme.

L’idée est que vous puissiez changer, vous transformer pour le meilleur, pour une vie plus juste, plus légère et joyeuse.

⚡ Si vous accumulez et achetez des meubles pour ranger : quelque-chose ne tourne pas rond. 

⚡ De même, si vous vivez dans un grand appartement à deux ou à trois avec de nombreux placards/armoires pleins à craquer.

⚡ Il ne s’agit pas de trier une fois et ensuite de recommencer à acheter, garder, à accumuler.

Prendre le problème à la source c’est d’une part, d’accepter de regarder vos peurs et vos blocages ET de découvrir pourquoi vous accumulez.

Saviez-vous qu’accumuler (à l’extrême)  est aussi une maladie > video

🌈

Tout cela est en lien avec des choses profondes de la vie :

  • Se connaître, se définir
  • Savoir poser des limites
  • Etre plutôt qu’avoir
  • Ne pas avoir peur du vide et prendre conscience que le vide est plein…

🌈

Comme disait Gainsbourg : « Rien, c’est déjà quelque-chose » !

Trier est une action finalement de tous les instants de la vie.

C’est savoir refuser une invitation parce que l’on est fatiguée ou parce que on trouve ce groupe pas si intéressant ou drôle.

En une phrase, TRIER c’est savoir ce qui vous convient et vous respecter suffisamment pour l’exiger tout le temps. Le tri , c’est donc tout simplement être exigeant avec soi et pour soi et NON envers les autres.

Votre bonheur dépend de vous seule car la seule personne que vous pouvez changer c’est vous !

Mais comment faire ?

Rassurez-vous, si vous êtes là, c’est que vous êtes en chemin.

Ce programme va vous aider à « poser certaines choses » et à faire des trouvailles.

« L’inquiétude ne vide pas demain de son problème, elle vide aujourd’hui de sa force ».

Corrie Ten Boom

Le doute est une forme de peur. Cette dernière est là pour vous informer – elle a donc un rôle et une fonction tout à fait utile dans la vie.

Elle vous indique le danger mais aussi, tout simplement, que vous allez quitter votre zone de confort, c’est-à-dire ce que vous connaissiez à présent, ce que vous aviez construit comme repères.

Franchir des caps, changer, induit une reconnaissance de cette peur et son dépassement car vous savez bien au fond que l’étape suivante vous est bénéfique.

Plus vous acceptez de franchir de caps dans votre vie, plus vous gagnez en confiance personnelle.

L’immobilité fragilise dans tous les sens du terme d’ailleurs.

La confiance en soi se construit dans l’action, par l’expérience.

Voici, par ailleurs, quelques pistes d’exploration de vos blocages pour essayer de les comprendre. 

Regardez la vidéo ici

1er frein ou l’illusion la plus partagée : on perd de l’argent quand on se sépare d’un objet

Si je vous donnais une certaine somme d’argent pour l’ensemble des objets dont vous souhaiteriez vous séparer : vous vous en sépareriez immédiatement, n’est-ce pas ?

Si c’est bien le cas, travaillez sur ce point : l’argent.

Posez-vous la question de ce que valent réellement vos biens.

Je pense que la réponse que vous allez me donner est fausse. Pourquoi ?

Des objets de seconde main – à moins que ce soient des objets rares ou d’art – ne valent plus rien ou quasi rien.

Par ailleurs, savez-vous réellement ce que cela représente de vendre vos affaires sur internet ou dans des dépôts-vente au lieu de tout simplement les donner ?

Vendre représente une succession d’actions :

  • Faire de belles photos, rédiger les descriptions, poster les annonces, répondre aux éventuelles questions, aller poster le paquet (EBay…), faire la queue,…
  • Trouver les adresses des dépôt-ventes ou autres magasins spécialisés 
  • Du transport (ils sont rarement au bout de votre rue)
  • Chercher de l’emballage ou de quoi empaqueter
  • Des échanges commerciaux pas forcément agréables, donc éventuellement du stress
  • Éventuellement des complications lors de la vente avec vos acheteurs
  • L’attente des confirmations d’achat de ceux qui ont manifesté leur intérêt…

Voulez-vous vraiment dépenser tout ce temps et toute cette énergie ? Voulez-vous vraiment en passer par ces 1001 détours plutôt que d’aller droit au but ?

Vous avez un curseur « temps – énergie » et « argent « (comprendre ici « peu d’argent ») dans vos mains : à vous de décider où vous le mettez.

Mais restez centré.e sur votre objectif : votre bien-être et une vie avec moins de stress.

Si vous faites simple, vous vous en sentirez immédiatement soulagée car les bénéfices seront immédiatement tangibles : vous aurez plus de place chez vous…. Et en vous. 

Pour passer à l’action, vous avez besoin de :

  1. un cahier  entièrement dédié à ce projet – je vous en ai parlé dans l’introduction
  2. sacs poubelle
  3. cartons ou caisses
  4. sacs avec les noms des personnes à qui vous savez que ces choses en parfait état feront plaisir
  5. post-it
  6. crayons / feutres
  7. ruban adhésif

Créez 7 catégories de tri :

  1. A jeter
  2. A donner
  3. A recycler
  4. A réparer / Donner à nettoyer
  5. A rendre 
  6. En attente / En observation
  7. A vendre (… si vous y tenez vraiment)

 

🌈

Quelques choix de formats de planning et to-do-list à imprimer pour y inscrire les actions que vous vous êtes fixée :

> Calendrier hebdomadaire horizontal simple

> Planning hebdomadaire vertical avec fond fleuri 

> Planning hebdo vertical fond blanc

> To-do List avec cases à cocher

> To-Do hebdo

Repensez à la vidéo de ce module où je vous invitais à changer de perspective. Maintenant, posez ces questions « à vos colocataires » :

  1.  Qui es-tu et que fais-tu ? Si vous ne savez plus la fonction d’un objet, c’est qu’il n’est pas indispensable. Offrez-lui un nouveau foyer.

  1.  À quelle fréquence me sers-tu ? Les objets pour lesquels la réponse est “tous les jours” ou « une fois par semaine” peuvent réintégrer vos placards. Pour les objets qui vous servent moins d’une fois par an, à vous de décider s’ils méritent ou pas leur place chez vous.

  1.  Me rends-tu la vie plus facile ou plus difficile ? Si un objet (appareil électroménager, décoration, vélo, cadis, vêtements,…) est difficile à installer, à utiliser, à nettoyer ou n’est pas confortable à 100% et que pour ces raisons, vous vous en servez peu : organisez son départ. 

  1.  As-tu un frère jumeau ? Sans s’en rendre compte, on accumule des objets qui ont la même fonction : accessoires de cuisine, fournitures de bureau, pour des activités spécifiques (ex : ouvre-boîte, économe, agrafeuse, dévidoir scotch, presse-citron/agrumes, sacs à dos, sac de plage, sac de sport,…) : donner tous les doublons.

  1. Es-tu trop beau pour que je t’utilise ou te porte ? Service en porcelaine, argenterie, haut en dentelle ou en soie. On n’y tient trop pour s’en débarrasser et on a trop peur de les casser ou de les tâcher en en faisant usage.

Spinoza, Traité de la Réforme de l’Entendement (1655)

“Il vient de constater que les buts les plus recherchés par l’humanité, la richesse et les honneurs, ne sauraient lui apporter ce qu’il souhaite : une existence marquée par la joie.”

Qu’avez-vous vraiment choisi chez vous ?

  • Est-ce que des meubles ont été offerts, donnés, viennent-ils d’une précédente union ?
  • Correspondent-ils à vos goûts et à vos besoins actuels ?

Apprendre à se séparer, c’est apprendre beaucoup de choses importantes dans la vie !

C’est apprendre à dire NON mais aussi à laisser s’en aller.

Lâcher-prise.

Lâcher prise c’est lâcher en fait, ce qui a de l’emprise sur vous.

C’est :

  • Les problèmes qui vous trottent dans la tête et ne vous quittent plus jour et nuit, laissez-les partir !
  • Reprenez le contrôle de votre tête, dites-leur aurevoir à ces squateurs !
  • C’est la meme chose avec ces objets que vous pensrez posséder et qui finalement vous possèdent car vous êtes incapable de vous en séparer ou presque….

Le renoncement

Chez les animaux la perte est naturelle : ils muent, ils perdent leur vieille peau ou leur pelage d’hiver pour entamer une nouvelle étape de vie.

L’humain a – la plupart du temps – besoin d’en décider.

On n’évolue que par renoncement.

C’est en se séparant, c’est-à-dire en acceptant un passage vers un autre horizon que l’on peut vraiment évoluer.

Le temps nous aide à naître.

Chaque jour est un trésor. Vous êtes en vie.

Quelques pistes pour vous séparer avec créativité sont données au début de la seconde partie.

Vous avez un doute concernant un objet ? Vous avez  du mal à vous séparer de certains objets par peur d’en avoir besoin un jour ?

Dans ce cas, créez un carton “en attente” ou « en observation » et mettez-y les affaires pour lesquelles vous avez un doute.

Par exemples : la machine à pain, les moules à muffins, la balance à plateaux.

Marquez à l’aide d’un Post-It ou faites une liste, la date à laquelle vous avez déposé l’objet dans le carton ou la caisse.

Stockez-le où vous pouvez : cave, grenier, sous votre lit…

Si au bout de 6 mois ou 1 an, vous n’avez toujours pas utilisé l’un de ces objets : séparez-vous en. 

C’est une bonne astuce pour gérer les objets sur la sellette.

Ils sont disponibles en cas de besoin, mais ne prennent plus de place dans vos placards.

Qui sait ? Vous vous rendrez compte peut-être qu’ils ne vous manquent absolument pas !

Imprimez ou reprenez sous les yeux les listes de repérages.

Ce sont vos boussoles.

Nous allons voir ici comment organiser efficacement votre maison pour que vous n’ayez plus à chercher vos affaires mais aussi pour que vous preniez conscience du nombre d’affaires ou d’objets qui remplissent la même fonction.

Vous avez toujours la liste de vos activités principales ?

Et bien, vous allez vous en servir pour organiser votre maison.

Regardez cette vidéo, ce sera simple !

Cette étape n’a pas de numéro. Lorsque j’ai écrit mon programme, c’était bien sûr la dernière, le module 10. Aujourd’hui, je trouve cela plus judicieux que vous puissiez la découvrir rapidement.

Etre minimaliste pour Rezonanz, c’est vivre en pleine conscience !

Savourer les choses simples, savoir leur faire de la place.

Faire les choses avec profondeur.

Ne pas gâcher. Utiliser ce que l’on a jusqu’au bout.

Tirer le meilleur de ce que l’on a !

1 – Je fais régulièrement le tri dans mes affaires : je ne garde que l’essentiel et ne m’attache pas aux objets

> une astuce : trier en fonction de son cycle, en voilà une bonne idée !

2 – Je ne laisse rien trainer.

> Quittez une pièce et laissez-la impeccable. Emportez avec vous ce qui vous y avez amené : un pull, un livre, …  . Je range quand je quitte une pièce. Je la laisse dans l’état dans laquelle je l’ai trouvée, je respecte l’espace. Notez-vous et répétez-vous au besoin cette phrase.

3 – Chaque chose a sa place et retourne à sa place.

> demandez-vous quelle est la meilleure place pour chacun de vos objets.

4 – Je n’accepterai rien qui ne soit pas beau ET utile.

🌈

Rappelez-vous à chaque fois que vous donnez, recyclez ou jetez : il y a plus d’espace pour vous.

Notez-vous :

Les choses que j’achète et dont je le sais, je n’ai pas besoin.

Les dépenses/investissements que j’aurai à faire dans les 12 prochains mois.

Mes achats extravagants les plus mémorables.

Mes rentrées et sorties d’argent mensuelles.

Mon épargne

Ce que j’ai envie d’acheter

Ce dont j’ai besoin

🌈 Un truc qui fonctionne toujours :

Se noter une envie d’acheter et laisser passer du temps pour vérifier cette envie !

🌈

Voici une plus longue liste de conseils inspirés par D. Loreau :

  1. Ayez conscience qu’un achat ne va ni vous rendre heureuse ou ni meilleure.

  1. N’achetez jamais pour plus tard ou une occasion éventuelle : vivez 100% au présent. Le futur n’existe pas, il est hypothétique et fantasmé. Exit : « oh mais c’est une bonne occaz’ ! « .

  1. Profitez pleinement de ce que vous avez : usez vos affaires jusqu’au bout. Chaque production coûte à notre Planète en eau, énergie, matériaux, et la pollue ne serait-ce que parce que ces biens doivent être acheminés chez vous ou en magasin.

  1. Ne cédez pas à la mode : par définition, elle ne fait que passer !

Cela n’est pas uniquement le cas pour les vêtements  et les accessoires mais aussi pour l’électronique : ordinateurs, smartphones, équipement en cuisine….

Chez nous, il y a toujours les veilles plaques des précédents locataires. Elles font parfaitement leur job ! Pourquoi alors les remplacer pour du vitrocéramique dernier cri ? Pourquoi créer un déchet avec quelque-chose qui fonctionne ? Chaque chose en son temps.

  1. Gardez toujours en tête le type d’habitat que vous voulez avoir.

C’est pour cela que je vous conseille durant ce programme de laisser des choses affichées sur une porte ou un endroit visible.

  1. Aidez-vous en répétant des phrases / des affirmations, / des mantras tous les jours ou très régulièrement pour que les choses s’opèrent naturellement dans votre esprit, en vous.

  1. Pour parer aux achats compulsifs, un mantra : en as-tu vraiment besoin ?

  1. L’achat compulsif ou impulsif est un achat non-réfléchi par définition, donc ce n’est pas celui que vous avez précédemment listé. Ex : j’ai besoin d’un nouveau cashmere pour passer l’hiver ou d’une nouvelle housse de couette, la mienne est élimée.

  1. Notez vos besoins vestimentaires *réels* et vos marques préférées, par exemple.
  1. Notez ce qui doit être réparé ou remplacé chez vous : une lampe, l’évier qui fuit, votre ordinateur, un logiciel, votre appareil photo, …

  1. Notez vos priorités : acheter du cirage pour entretenir vos souliers et votre blouson en cuir, passer chez le cordonnier pour les faire ressemeler, ….

  1. GARDEZ CETTE LISTE SUR PAPIER. Faites en éventuellement un double pour la glisser dans votre porte-monnaie ou sac à main comme un memento qui joue la rôle de garde-fou.

  1. Ne passer à l’achat qu’après une mûre réflexion

  1. Peut-être aussi après avoir regardé où les produits de votre liste sont fabriqués, avec quelles matières… ?

  1. Intégrer cet achat à votre budget et planifier-le : d’abord quand j’aurai payé ma facture de gaz et électricité, d’abord quand j’aurai mis des sous de côté pour mon permis ou mes vacances…

  1. Si cette réduction, ce contrôle est trop drastique pour vous : accordez-vous un vêtement par mois. Pas plus. Par pitié pas une paire de chaussures par mois !

  1. Quand vous allez vers la caisse : reposez-vous la question : en ai-je vraiment besoin ou cela va-t-il créer de l’encombrement ?

  18.  Si vous n’avez rien acheté, partez les mains dans les poches, légère ! Laissez donc porte-monnaie et carte de crédit chez vous !

🌈

Savourez l’achat contrôlé. Ce qui est devenu rare est devenu d’autant plus précieux. Si vous diminuez la quantité, peut-être pourrez-vous augmenter la qualité ?

Par exemple : je n’achète plus chez Zara ou H&M depuis plusieurs années : résultat, je n’accumule plus de vêtements et surtout, j’achète auprès de petites designers locales. Il est important pour moi de soutenir l’emploi. Oui, cela coûte plus cher mais au final : je me fais plaisir et je fais une action qui fait sens pour moi !

Autre exemple : avec l’argent économisé, il faudrait dire plus exactement non-gaspillé, je vise maintenant des marques fiables et reconnues pour la qualité de leurs produits. 

On n’a pas besoin d’un nouveau manteau tous les deux hivers, idem pour une paire de bottes.

🌈

Le temps que vous passerez à faire quelques recherches sur l’éthique de la société qui produit ce que vous convoitez, vous détournera sans doute de votre pulsion ou compulsion.

🌈

Peu à peu, vous intégrerez l’achat par priorité de ce dont vous avez réellement besoin.

🌈

Là viendra une grande victoire : une victoire sur vous-même !

Ce contrôle sur cette pulsion vous donnera une meilleure image de vous, et plus confiance en vous. Vous vous sentiez plus fiable. Vous savez que vous pouvez compter sur vous-même pour faire des bons choix, des choix réfléchis. Vous verrez, c’est top !

🍋 REPAS 🥕

Sous un parasol ou un jour de pluie, faites quelques listes concernant vos repas afin que leur organisation devienne simple.

A télécharger :

>> Idées de liste-repas à réaliser vous-même

>> Idées de recettes simples et délicieuses 

Seiri : débarras >> jeter, éliminer

Seiton : rangement

Seiso : nettoyage

Seiketsu : ordre

Shitsuke : rigueur

Soyez minimaliste et faites une tâche et/ou une pièce par jour, n’attendez pas le w-end pour tout faire. 

Par exemple :

Lundi = cuisine

Mardi = salle de bain

Mercredi = salon

Jeudi = entrée + couloir

Vendredi = rangement bureau + chambre 

Personnellement, je fais impérativement mes lessives en début de semaine car j’ai horreur de voir le linge sécher pendant le week-end où je veux avoir une vue dégagée dans mon appartement.

Cela m’arrive bien évidemment de sauter une tâche mais comme celle-ci est écrite à mon planning et que mon planning est accroché de manière à être vu, je sais exactement ce que j’ai à faire le lendemain.

Petit rappel :

Les endroits qui demandent le plus de temps ne sont pas les plus spacieux mais ceux qui sont les plus utilisés : la salle de bain, la cuisine, les toilettes.

4 tâches à consacrer au ménage par semaine :

Les mauvaises odeurs et bactéries peuvent se libérer rapidement. Il est donc primordial de prendre les bonnes précautions et de façon régulière. Pour cela :

1) Nettoyez votre électroménager. Four, réfrigérateur, micro-ondes, plaques demandent peu d’entretien si vous l’effectuez régulièrement. Nettoyez les grilles, portes, joints pour éviter le développement de microbes.

2) Pensez à laver vos torchons de cuisine chaque semaine, les bactéries adorent s’y loger. 

3) Entretenez vos éviers, salles de bain et toilettes régulièrement. Vous évitez ainsi le dépôt de tartre, bactéries et odeurs désagréables dans les différentes pièces de votre maison.

4) N’oubliez pas de passer l’aspirateur sur vos tapis, moquettes, matelas pour prévenir le développement d’agents allergènes.

Équipez vous des bons appareils et accessoires pour entretenir efficacement votre maison et que ce soit fun !

Votre routine sera d’autant plus efficace si vous vous équipez des produits et appareils de nettoyage adaptés. Si vous avez peu d’espace de rangement, l’aspirateur vertical saura combiner discrétion et efficacité, et peut être utilisé sur sols durs et tapis.

Un aspirateur qui fonctionne en permanence est aujourd’hui à un prix acceptable et rend bien service lorsque l’on a des enfants et des animaux de compagnie.

Le ménage n’est pas du temps perdu, il vous permet :

  • d’être en mouvement
  • de vous respecter
  • de prendre soin de votre intérieur
  • de laisser vos pensées divaguées ou tout simplement d’être au repos : c’est une respiration pour la maison et pour vous-même !
  • d’écouter vos podcasts préférés

Avoir des routines, c’est tout simplement repérer ce qui passe bien (ou mal)  et à quel moment.

C’est s’alléger la vie de manière simple et pragmatique en portant de l’attention à ce que nous faisons et en sachant en tirer des conclusions.

C’est un peu un principe de « pleine conscience » appliqué à votre quotidien pour découvrir ce qui vous convient le mieux.

Très honnêtement, je déteste les cadres et la répétition ; j’ai donc longtemps rejeté ce concept de « routines » car il était pour moi, synonyme d’ennui et d’enfermement.

Jusqu’au moment où j’ai eu un déclic ! J’ai compris que cela allégerait et simplifierait ma vie. Je pourrais utiliser cette énergie ailleurs qu’à réinventer la roue ou me poser toujours les mêmes questions.

Plutôt que de calquer un quelconque modèle, j’ai appliqué ma propre méthode : je suis partie de moi.

J’ai repéré quand j’avais faim – ce qui m’évite de craquer sur des biscuits >> Des horaires plutôt fixes pour déjeuner et dîner.

J’ai repéré et respecte le sentiment de satiété. >> On ne mange ni trop ni pas assez,  on mange ce dont on a besoin sans jamais entendre parler de régime.

J’ai repéré le signal envoyé par mon corps quand je me sens fatiguée.  >> Tant pis si je passe pour mamie ! Cela me permet de trouver le sommeil sans problème le soir ou de m’accorder de courtes siestes l’après-midi.

🌈

En fait, nous sommes (aussi) ce corps, c’est-à-dire cette fabuleuse machine qui fonctionne en mode automatique.

Pour vivre sereinement, il suffit ….comme par hasard, d’être encore à l’écoute de soi ! Compliqué, vraiment ?

Si on était moins présomptueux avec son corps (donc avec soi)…

Si on l’écoutait simplement ….

Si on lui apportait ce qu’il demande de temps en temps…

On vivrait déjà un premier stade d’harmonie. Une harmonie entre nous et nous. 

Et il en découle tellement de bonnes choses !

Faire ami avec son corps, c’est déjà résoudre un truc énorme dans sa vie. Beaucoup de choses roulent toutes seules ensuite… pas/moins de consultations chez le médecin, pas / moins besoin de médicaments…

🌈

Les routines, c’est comprendre son biorythme.

Alors, posez-vous ces quelques questions si ce n’est pas déjà fait :

  1. À quel moment faut-il que je me mette à cuisiner pour ne pas finir à faire des pâtes parce que je suis affamée ?
  2. Quelles activités sportives pour me sentir fit et à quel moment sont-elles les plus bénéfiques sur mon humeur et ma santé ?
  3. Dois-je débuter ma journée plus tôt pour me connecter à moi-même quand toute la maison dort encore ou me lever plus tard car je suis une lève tard et il ne sert à rien de contredire ma nature ?
  4. Quand est-ce que je ressens des signaux de fatigue dans la soirée ou dans la journée ? Ai-je tendance à les nier ?

 

🌈

A cela, vous pouvez ajouter d’autres observations constructives.

Regarder comment fonctionne votre environnement, et posez-vous deux questions :

  1. Qu’est-ce qui me fait du bien et quand ?
  2. Qu’est-ce qui est efficace pour moi ?

Quelques exemples :

  • A quel moment je dois faire ma lessive si je ne veux pas qu’elle sèche 3 jours ou juste parce que je ne veux pas l’avoir devant les yeux le w-end ?
  • Quand est-ce que j’appelle mes parents ou mes amies pour que cela ne me coupe pas ma soirée ou ma journée ?
  • Où passer mes appels au mieux ? Sur le balcon sur le canapé ou au contraire en marchant ? Où les échanges sont-ils les plus détendus ?

🌈

Vous avez toutes les réponses … si vous êtes attentives aux signaux et si vous les intégrer.

Soyez rassurée, ce n’est pas parce que vous aurez quitté votre mode  « déstructuré / freestyle » que votre rythme ou votre vie deviendra rigide. Au contraire !

Vous serez tellement bien dans vos basquettes, que vous serez plus souple que jamais !  Vous saurez également mieux vous adapter et placer le curseur du « j’accepte, c’est bon pour moi ou pas ».

📌  Les listes aident à visualiser plusieurs options possibles, prendre des décisions, résumer et clarifier nos goûts et nos idées…. et parfois notre vie entière !

Voici quelques suggestions de liste à explorer à votre guise (vous pouvez les télécharger) :

Voici quelques suggestions de liste pragmatiques :

« Celui qui se connaît est seul maitre de soi.« 

Pierre de Ronsard

« Soyez la lumière sur vous-même et non la lumière sur le monde. »

Lao Tseu

Sachez qui vous êtes et vivez cette personne.

✨ Cahier et actions de GRATITUDE ✨✨

Une bonne chose pour booster ou maintenir son moral est la gratitude.

En quoi cela consiste ?

Savoir relever, identifier ces petites et grandes choses qui sont positives dans notre vie.

Il ne s’agit pas forcément de choses que nous avons accomplies mais il est bon de noter ce que nous avons réalisé avec succès.

Les petits ruisseaux font les grandes rivières, dit-on. ✨✨

Ces moments de gratitude et leurs expressions n’ont de limite que votre imagination.

Par exemple :

Je prends quasiment tout le temps, le temps de « faire une petite prière de gratitude » devant mon assiette. Je prends mon assiette ou mon bol entre les mains ou pas, je ferme les yeux ou pas. J’en profite pour remercier ces aliments de m’apporter ce dont j’ai besoin en énergie, vitamines… Je remercie les personnes qui ont travaillé pour faire pousser et récolter ces légumes …

Je demande aussi parfois des choses : que telle ou telle personne aille mieux dans sa vie…

J’en profite pour remercier 

Vous pouvez également avoir un carnet où noter chaque jour ou régulièrement, les choses positives de votre vie. Certaines personnes ont 2 carnets : un pour les choses personnelles et l’autres pour les choses professionnelles (vraiment quelque-chose à faire si vous êtes entrepreneur ou travailleur indépendant.)

Résultat : en poussant votre attention vers les aspects positifs de votre journée, vous entretenez votre niveau de motivation et d’énergie. Cela ne veut bien sûr pas dire « ignorer les problèmes » mais ceux-ci ne sont plus au centre à drainer votre énergie et à bloquer votre capacité à agir.

Au contraire, vous serez mieux en mesure de les régler ! ⭐

Par ailleurs, par simple effet de balancier, votre niveau de frustration va diminuer en même temps que votre niveau de satisfaction, lui, augmentera.

Vous verrez plus souvent le verre à demi plein ! C’est-à-dire que vous serez plus enclin à percevoir le positif, ce qui est là, ce que vous avez obtenu, ce que l’on vous a offert… ✨✨

Regardez la vidéo avec une autre Shirley qui m’a parlé un jour de son bullet journal, ce que j’ai trouvé drôlement inspirant !

Ce n’est qu’en se désencombrant que l’on peut devenir pleinement un sujet agissant de sa propre histoire et accéder à la joie.

Décider de se séparer de l’inutile, c’est choisir :

  • De bénéficier d’une vie de qualité
  • Trouver les clés efficaces pour sortir de sa prison intérieur, de ses peurs en fait !
  • C’est une nouvelle capacité à vivre dans le ici et maintenant

 

🌈

Le bonheur consiste à rechercher une manière d’être et de vivre en paix – avec amour et compassion.

C’est la capacité à apprécier tout ce qui est déjà là, jour après jour, à exprimer de la gratitude pour ce que l’on a, de savoir trouver l’essentiel dans ce torrent de sollicitations, d’informations en se désencombrant de tout ce qui empêche être soi avec authenticité et toute notre fragilité et à vivre le moment présent dans toute sa force tranquille.

D’une manière ou d’une autre, l’attachement / la fixation à un désir, à un refus, à une croyance, à une émotion perturbatrice, à une rancune : tout cela fait obstacle à votre liberté intérieure, à votre bonheur.

Il y a un moyen de sortir de nos nœuds au cerveau et de notre bazar extérieur : le détachement par la prise de conscience et le discernement.

🌈

Ne vous fixez pas, soyez comme l’eau, reste fluide ou comme le roseau, qui plie mais ne casse pas.

C’est ça la liberté intérieure. Vous êtes un être responsable mais enchainé à rien.

C’est cette liberté intérieure, cette capacité à être agile, souple face à la vie qui mène à la joie et à l’énergie.

🌈

Le bonheur est la liberté ne forment qu’un. La liberté intérieure constitue le bonheur vrai. Telle est en tous les cas ma conviction.

🌈

Avec le tri : vous cheminez vers votre liberté intérieure que vous en ayez pleinement conscience ou non. 

Se désencombrer signifie reprendre le contrôle de sa vie en se demandant ce qui est vraiment essentiel.

Voici un exemple de planning semaine work / life >> à télécharger

Je n’y ai pas ajouté les horaires de lever, coucher ou des repas car chacun à les siens !

Nous, femmes, notre nature est cyclique. On le sait sans le savoir car nous avons grandi dans un monde dominé par les hommes avec un temps linéaire calendaire.

Or nous sommes comme la nature, je dirais même totalement en lien avec elle !

Si vous voulez découvrir comment  les 4 saisons sont présentes  dans notre cycle et comment utiliser chacune d’elles pour mener à bien vos projets, téléchargez ce document :

>> Cycle_Tri_Energie

Quelqu’un d’autre le fera pour vous !

  • Votre conjoint.e
  • Vos enfants
  • Vos parents
  • Vos amis
  • Votre employeur

Rappelez-vous de cela !