Vivre au plus près de soi est la plus belle maison que l’on puisse s’offrir.

Sommaire de la partie 2

Comment éliminer les objets inutiles ?

Vous trouverez ici des conseils pratiques pour vous séparer de vos affaires.

Ne gardez que les objets qui apportent de la valeur à votre vie et éliminez les autres.

🌈

Plusieurs solutions s’offrent à vous :

⭐  les donner personnellement :

  • associations : Croix rouge – Oxfam – Emmaüs – associations religieuses de votre choix – Secours Populaire – Tissons la Solidarité, etc.
  • ressourceries
  • bornes de collecte
  • repair cafés = ateliers répandus un peu partout où l’on peut faire réparer gratuitement des objets
  • carton en bas de chez vous ou devant les boites aux lettres > attention à bien gérer votre action jusqu’au bout – hors de question que le carton reste plus de 3 jours là !

⭐  Dons atypiques / Solutions créatives :

Vous pouvez donner par exemples, des jeux d’enfants ou pour adultes COMPLETS, des livres, magazines et revues ici :

  • Ecoles maternelles (pour une activité de collage les magazines peuvent être appréciés)
  • Associations de quartier
  • Ehpad
  • Hôpitaux
  • Prisons
  • Ecoles d’art (magazines, revues…) et écoles d’arts appliqués
  • Artistes collagistes

Si vous avez des tailleurs et pièces de créateurs démodées, trop petites et du temps, vous pouvez aller à la rencontre :

  • des écoles de mode
  • de créateurs/designers indépendants qui recyclent les matériaux

⭐  les donner via internet :

  • Groupes Facebook « Free your Stuff + le nom de votre ville »
  • Si vous avez un gros réseau sur Facebook, vous pouvez poster un objet par jour à donner.
  • Sur le Bon Coin ou Ebay : vous pouvez aussi donner ! Il suffit d’écrire 0 euro. 

> Facebook, Le Bon Coin, Ebay ont des App que vous pouvez installer momentanément sur votre téléphone.

> Quand c’est vendu : on supprime les applications de son téléphone – et oui. 🙂

⭐  les vendre en mode analogue : brocantes, dépôt-vente, vide-greniers du quartier, kermesses écoles…

⭐  les vendre méthode digitale voir ici :

Momox

Vous vous inscrivez sur le site Momox, vous installez l’appli et c’est parti !

Préparez un carton vide bien renforcé. Puis, vous scannez chaque livre (code isbn). L’appli Momox vous propose un prix d’achat. Si vous l’acceptez, votre panier de vente s’incrémente, vous déposez votre livre dans le carton et vous scannez le suivant. Quand le carton en plein, vous validez votre panier et vous acceptez la vente. Momox vous envoie un mail avec le bon de livraison et une feuille que vous collez sur le carton. Il ne reste plus qu’à aller à la poste pour déposer la carton qui va partir chez Momox sans payer de frais.

Point fort : ça va vite, vous remplissez un carton en moins de 15 minutes

Point faible : Momox ne reprend pas tout et parfois, les prix sont faibles. C’est une très bonne solution pour faire le vide rapidement mais c’est à coupler avec le don.

Donnez vos livres : c‘est la solution la plus facile et la plus sympa.

Vous avez plusieurs solutions : laissez un carton ou deux chez vous et proposez à vos amis quand ils viennent à la maison de piocher dedans. Ils se sentent libres et n’ont pas l’impression que vous voulez vous débarrasser de ce qui vous encombre.

Cela évite de se trimbaler les livres car je peux vous dire que les livres, c’est lourd. J’ai d’ailleurs souffert pendant 2 jours d’un lumbago suite au tri.

Vous pouvez aussi apporter des gros sacs au boulot et les étaler sur un bureau, vous verrez, ça part vite. Idem pour une soirée, j’ai testé, ça marche très bien.

ou les jeter dans la poubelle pour recycler le papier si vous ne pouvez vraiment rien en faire.

1. Modalist

Ce vide dressing en ligne rachète et vend les vêtements que l’on ne met plus, mais également les sacs et les chaussures pour femme. Il faut au préalable penser à commander un sac prépayé que l’on reçoit une semaine plus tard. On se rend sur un simulateur à cette adresse pour savoir si la plateforme reprendra bien telle ou telle marque (toutes ne sont pas acceptées, mais la liste évolue) et à quel prix. On remplit ensuite au maximum le sac reçu et l’on obtient une offre de rachat par mail. On peut l’accepter et recevoir un virement, ou refuser et récupérer ses vêtements pour 7, 50 €. Les vêtements sont revendus sur la boutique en ligne de Modalist, « jusqu’à -90 % de leur prix neuf », promet la plateforme. Un des avantages : l’on n’a pas besoin de faire de photo ni de description du vêtement que l’on renvoie. 

2. Once Again

Sur Once Again, on commande une étiquette Mondial Relay par mail afin de bénéficier des frais de port gratuits, et l’on se rend également sur un simulateur afin de savoir si les vêtements que l’on souhaite revendre seront acceptés et à quel prix – sont par exemple refusées les marques de distributeur comme Auchan, Leclerc, Carrefour, Kiabi… On envoie un minimum de quinze articles, sans dépasser les cinq kilos, en collant l’étiquette sur le colis. La plateforme indique que le délai de traitement est de trois semaines : un virement sera effectué pour les articles repris (ils doivent être propres et repassés), tandis que les autres seront donnés à une association. Ils peuvent aussi nous être renvoyés pour 7, 90 €. Le vêtement ne doit comporter ni trou, ni tache, ni bouloche, ne doit pas être décoloré ou délavé, ne doit pas comporter d’ourlet ni de couture détériorée et ses fermetures doivent être en parfait état de fonctionnement. Once Again reprend aussi des sacs et des chaussures hommes et femmes. 

3. Vide Dressing

Du côté de Vide Dressing, on joue ici directement le rôle du vendeur. On met un article en vente, que l’on décrit et que l’on prend en photo en lui fixant un prix. S’il s’agit d’un article de luxe, la plateforme indique qu’une équipe juridique se charge d’en vérifier l’authenticité avant sa mise en ligne. Lorsqu’un acheteur repère l’article que l’on a mis en vente, il l’ajoute dans son panier et le paie. Le vendeur dispose de 72 h pour valider la disponibilité de l’article. S’il n’est pas disponible, l’acheteur ne sera pas débité. S’il l’est, le vendeur a 72 h pour l’envoyer à l’acheteur. La commission de Vide Dressing est de 15 % pour les ventes supérieures à 150 €, mais est nulle au-deçà, et se limite à 300 €, précise la plateforme. Les grandes et les petites marques (chaînes telles que H&M et Zara) sont acceptées. Plus de détails ici

4. Vinted

Sur Vinted, on joue aussi au vendeur. On prend son article en photo, on le décrit, on sélectionne son état – celui-ci peut être un peu abîmé, mais il faut le préciser. On lui fixe un prix et on sélectionne un ou des modes de livraison. Les vêtements, accessoires et chaussures hommes, femmes et enfants sont acceptés. Également les nouveaux produits cosmétiques et les accessoires high tech de type coques de téléphone portable et casques audio. Plus de détails sur les articles acceptés ici. Les frais de port sont ajoutés au prix de l’article et facturés à l’acheteur.

5.  Vestiaire Collective

Sur Vestiaire Collective, on a le choix de vendre soi-même ou de demander à la plateforme de vendre nos articles pour nous. Première option : on se rend sur l’application, on utilise une fiche de dépôt, on décrit sa pièce et l’on télécharge des photos de celle-ci. Une fois la pièce vendue, on l’envoie directement à Vestiaire Collective qui la contrôlera avant de l’envoyer à son acheteur. L’on reçoit alors jusqu’à 80 % du prix de vente, promet la plateforme. Deuxième option : on passe par le service conciergerie de la plateforme, qui s’occupe de tout, et l’on reçoit jusqu’à 75 % de son prix de vente une fois que celui-ci a trouvé preneur. Vestiaire Collective précise rechercher plutôt des articles « iconiques, intemporels », des « trésors vintage » et des « pièces phares du moment, parmi les sacs, accessoires, chaussures, baskets, montres, bijoux et vêtements ».

Inspiration ID, l’Info Durable

Que vous cuisiniez souvent ou rarement, la cuisine est un lieu d’actions et d’échanges dans la maison.

Et, pour beaucoup d’entre nous, la cuisine est la pièce que nous utilisons le plus. Nous y préparons et mangeons nos repas, nous y stockons notre nourriture et s’est souvent là que la famille se réunit. 

Cette pièce tient donc un rôle important dans notre vie :

  • c’est une bonne raison pour en prendre soin
  • ce n’est pas une raison pour qu’elle contienne beaucoup de choses.

Avec un peu de rangement et d’organisation, on peut radicalement transformer une cuisine, et ainsi gagner 

  1. en espace
  2. en sérénité car on sait où trouver les choses
  3. en argent car vous avez une parfaite visibilité de vos stocks
  4. du temps en rangement
  5. du temps en ménage

Suivez les étapes suivantes et tout sera simple et rapide !

Prévoyez une journée ou deux demies journées pour être relax.

Si vous pouvez effectuer le tri et rangement de votre cuisine à plusieurs, c’est encore mieux !

N’hésitez pas à solliciter les membres de votre famille ou à solliciter de l’aide ! Donnez une tâche spécifique chacun :

  • Nettoyer
  • Rassembler
  • Vérifier les dates de péremption…

Prévoyez vos caisses ou cartons pour ce qui serait à donner / jeter / recycler /  observer.

Répondez spontanément sur votre cahier à ces quelques questions thématiques.

Quels sont vos essentiels en cuisine ?

MATERIELS

Quels sont les ustensiles que vous utilisez tous les jours ? Poêle, spatule,…

Quelle vaisselle ? Verres, assiettes, saladier,…

Y a-t-il un robot que vous utilisez particulièrement ?

NOURRITURE

Quels sont vos marques et produits préférés ?

Quels sont vos « fournisseurs » préférés ?

Ex : le marché où se trouve tel et tel stand de producteur, une épicerie fine…. Pour les épices, telle boutique ou magasin dans tel quartier…

Quels sont les basics qu’il faut que vous ayez toujours dans votre garde-manger ?

Ex : vous êtes fan de houmous ? Il faut donc que vous ayez tout le temps des pois chiches et du tahin…

Chocolat noir, pommes, …

Quels sont vos légumes et légumineuses (lentilles, pois cassés,…) préférés ?

Des amis viennent à l’improviste, que devez-vous avoir pour un apéro et/ou un repas ?

RYTHME

Mangez-vous selon les saisons ?

Quels sont vos horaires pour la préparation et prise de vos repas ?

Respectez-vous votre biorythme ?

Maintenant que vous avez tout sorti des placards pour organiser votre cuisine, vous avez une vue d’ensemble : vous pouvez commencer à trier.

GARDEZ

1- Une vaisselle adaptée à la taille de votre foyer : essayez de limiter le nombre d’assiettes, de tasses, de bols, de verres et d’ustensiles à la taille de votre famille.

> > Ne gardez que la vaisselle utilisée par vous et votre famille et celle pour des personnes que vous invitez régulièrement ou par votre enfant.

> Si vous vivez seule ou à deux adultes : 6 assiettes plates/ à soupe / à dessert +1 en cas de casse, suffisent.

2- Les objets polyvalents (et non les objets à usage unique).

> choisissez un four, des robots, des ustensiles polyvalents : vous gagnerez de la place.

> Limitez-vous à l’essentiel.

3- Ustensiles : calibrez.

Rien ne vous oblige à posséder une série complète de poêles et de casseroles.

> > 1 casserole + 1 fait-tout + 1 poêle – dans deux tailles différentes et les plus pratiques pour vous – suffisent.

> Privilégiez les marques et matériaux de qualité et durables.

Le minimalisme, c’est aussi ne pas gâcher et trouver des alternatives à l’achat.

Le film alimentaire (ou film étirable) et l’aluminium sont-ils vraiment indispensables ? Une assiette ou un tuperware ne feraient-ils pas l’affaire ?

Séparez-vous du plastique et de l’aluminium, mauvais pour la santé et pour la planète.

Pensez ainsi à recycler des contenants en verre (pots à confiture, compotes, cornichons,…) pour y mettre à l’abris des mites alimentaires : riz, lentilles, pois, farine, noix diverses, sucre, muesli,…. ).

Pour éviter de gâcher : si vous n’êtes que 2 pourquoi garder de quoi nourrir 15 personnes ?

 

Observez vos possessions et questionnez-vous pour chacun d’elles :

– Quand l’avez-vous utilisée pour la dernière fois ?

– A quelle fréquence utilisez-vous cet appareil ou cet ustensile ?

– Appréciez-vous son usage ? Tant de robots sont si bruyants ou si compliqués à utiliser ou à nettoyer…

Faites des heureux et retrouvez de l’espace, de la liberté chez vous.

Pensez à à emprunter ou à mutualiser avec des amis ou des voisins si vous adorez la fondue ou la raclette !

DONNEZ :

🌈

Une partie de vos verres : à moins d’être restaurateur vous n’avez pas besoin d’un modèle différent pour chaque breuvage : vin, champagne, whisky, bière, Martini, eau et jus de fruits,…

🌈

Les pièces qui ne vous plaisent plus ou seulement à moitié pour faire de place dans vos placards et rendre chaque objet plus accessible et plus facilement trouvable.

🌈

Les « ustensiles-Gadgets. »

Est-ce que ce type d’ustensiles vous est vraiment utile : dénoyauteurs à cerise, cuillères à melon, coupe-banane, ciseaux à homard ou à gibier ?

> > Remplacez-les par du matériel simple et polyvalent.

🌈

Ce que vous avez en double ou triple…

🌈

Avez-vous différentes sortes de cafetières ou de mode de préparation du café ?

Lequel compte vraiment ?

Auriez-vous de trop nombreuses théières ? …

🌈

Tous les objets (ustensiles, robots, machines,…) qui peuvent servir à quelqu’un vraiment fan :

> > machines à gaufres / hamburgers / croques-monsieur / grillades, par exemples

>> machines à pain, pâtes, autres exemples

Tous ces appareils spécifiques prennent beaucoup de place dans vos placards – sauf si vous vous en servez souvent !

🌈

Les appareils à un seul usage que n’avez pas utilisés au cours de l’année.

Certains entrent dans notre vie sous la forme de cadeaux (crémaillère, mariage, anniversaire) d’autres sous la forme d’achats impulsifs. Certains nous ont semblé pratiques en boutique, mais se sont avérés compliqué à l’usage. On a tendance à accumuler plus de matériel que nécessaire.

A quoi bon garder cette sorbetière ou cette machine à pain si vous ne l’utilisez jamais ? Autant donner à la personne qui saura l’apprécier et qui l’utilisera.

Restez simple ! L’art de recevoir ne réside pas dans le nombre d’accessoires que vous pouvez proposer à vos invités. Votre sourire décontracté et une table ornée d’un joli bouquet valent toutes les déclinaisons de verre et de vaisselle du monde !

Recyclez ou jetez :

Les assiettes ébréchées, les verres fêlés, les couverts et les ustensiles déformés ou abîmés.

Pour les assiettes, si vous avez un cours de céramique à proximité, vous pouvez leur proposer.

Ne conservez pas les pièces endommagées en dépannage.

Tout électroménager devenu dangereux ou qui n’est plus en état de fonctionnement optimal (une partie des fonctions sont HS, la lame n’est pas remplaçable, …).

🌈

Rappelez-vous que dans certains pays, on cuisine en quantité impressionnante, une variété de plats et cela avec bien peu d’ustensiles.

C’est la créativité et la qualité des produits qui permettent de cuisiner de bons repas et non pas le matériel .

De même, ce n’est pas la vaisselle qui font les bons plats, c’est l’effort et l’amour qu’on y met.

TESTEZ…

REPRENEZ LES PRINCIPES DE BASE ET OUVREZ GRANDES VOS NARINES POUR RENIFLER :

1- Chacune de vos épices

2- Vos multiples thés et autres feuillages pour décoctions

3- Vos cafés

4- Vos huiles spéciales (de noix, de noisettes, de soja, …)

5- Autres condiments et sauces particulières

⚡ Jetez ce qui est éventé, ranci.

⚡ Donnez ce qui est encore consommable mais trop rarement consommé et qui sera fichu avant la date de péremption au rythme où vous consommez ce produit.

⚡ Prenez le temps de noter dans votre carnet, ce que vous consommez (vos essentiels) et ce qu’il ne faut plus racheter (car cela est finalement gaspillé).

Le réfrigérateur, que ferions-nous sans lui !

Tout d’abord, ayez un frigidaire adapté à la taille de vos besoins. Pourquoi ?

Cela vous poussera à consommer des légumes frais !

Vous éviterez ainsi  le gâchis et ferez donc quelques économies. 😇

Si vous vivez seule ou à deux, vous pouvez facilement vous contenter d’un petit frigidaire.

MAINTENANT PASSONS À L’ACTION

Si vous ouvrez votre réfrigérateur et que vous ne voyez même plus certains aliments, c’est qu’il est temps de faire du tri.

Est-ce que certains produits sont périmés (sauces ou condiments, par exemple) ou ne représentent plus d’intérêt pour la santé ? Jetez-les.

Essayez de :

  1. vider régulièrement votre réfrigérateur – au moins une fois par semaine, de tous les produits frais.
  2.  faire uniquement des achats pour la semaine, voir pour 3 ou 4 jours.

Le congélateur : utilisez-le uniquement pour les glaces, glaçons, les restes. >> profitez-en pour faire un dégivrage

🌈

MANGER FRAIS & PRENDRE SOIN DE SA SANTÉ

Chez nous le marché est le samedi,  il y en a un autre le mercredi, un peu plus loin.

Pour n’avoir que des aliments très frais et donc plein de vitamines, je fais une à 2 fois par semaine le marché alors que nous ne sommes que deux.

Nous essayons toujours de vider le frigidaire chaque semaine de ses légumes frais avant d’en racheter.

Vive les poêlées de légumes décomplexées !

Il n’y a jamais chez nous d’aliment jeté ou encore flétriTout est consommé frais.

Un avantage bien sûr est que nous aimons tous deux cuisiner. C’est une manière de nous détendre et d’exprimer notre créativité. Nous n’avons jamais peur de rien et inventons régulièrement des recettes.

Bien sûr, nous avons identifié quelques classiques, notamment pour le midi. Nous avons une liste, ce qui est bien pratique. 😉

Et vous ? Comment cuisinez-vous ? 

Vous pouvez partager vos astuces et bonnes recettes sur le groupe privé Facebook : ACCÈS.

Sur la page Facebook de Rezonanz, j’ai décidé de publier chaque lundi une recette : ACCÈS.

🌈

Le marché permet 2 choses importantes :

  • manger saisonnier et donc frais car en circuit court (du producteur au consommateur sans passer par des tiers comme la centrale d’achats d’un supermarché), le temps de transport est réduit et donc les produits frais ne perdent pas leurs bienfaits en chemin
  • soutenir l’agriculture locale et donc les emplois de notre région. Que serions-nous sans nos agriculteurs et éleveurs ? Nous ne pouvons vivre sans nous nourrir et donc sans eux. Ils méritent un salaire décent pour ce rôle si important.

Au-delà de jeter, le véritable gâchis est d’acheter et de consommer plus que notre organisme ne le demande.

Ils prennent en général beaucoup de place…car une page sur deux est consacrée à une jolie photo…

Cela vaut donc le coup d’en éliminer quelques-uns !

Combien de livres de cuisine avez-vous ?

Sont-ils tous toujours aussi inspirants et attractifs ?

Est-ce que vous conservez également des magazines spécialisés, des fiches, des articles ?

Est-ce que finalement vous n’êtes pas plutôt toujours entrain de chercher une recette online avec votre téléphone ou tablette ?

🔥  Faites le point. 

Mes conseils :

  • trouvez un joli classeur et classez vos recettes « volantes » avec des intercalaires : desserts, entrées… Mettez ces pages/feuilles sous plastique comme cela quand vous cuisinez, vous pourrez laisser le classeur et ne prendre que le transparent à côté de votre plan de travail.

  • séparez-vous des livres de cuisine que vous n’utilisez plus.

Par ex :

– ceux que vous aviez acheté pour faire un régime,

– les cuisines trop spécifiques dont vous avez renoncé à apprendre les plats,

– ceux dont les ingrédients sont trop difficiles à trouver là où vous habitez

– ceux qui ne sont pas efficaces : il y a trop de photos, trop de blabla pour quelques recettes. Dans ce cas :

> soit vous découpez les recettes qui vous intéressent et elles vont rejoindre les autres dans le classeur

> soit vous donnez ce livre et faites avant des photos des recettes que vous imprimez  (pour le classeur) 

> ou vous faites une liste des recettes intéressantes pour pouvoir les consulter sur internet.

Organisez votre cuisine en 4 étapes :

Etape 1 – videz vos placards

Résistez à la tentation de laisser quoi que ce soit en place.

Etape 2 – Profitez-en pour faire le ménage…et….

pour cela n’hésitez pas à déléguer et solliciter d’autres membres de la famille !

Etape 3 – Formez des catégories :

  • Garde-manger : denrées alimentaires, boissons
  • Vaisselles
  • Ustensiles de cuisine
  • Les robots ménagers et le petit électroménager
  • Les livres de cuisine
  • Tous les autres objets

Etape 4 – Formez des sous-catégories

Rassemblez au même endroit, dans un espace clairement défini :

  • toutes les épices (+ à l’abris de la lumière pour les protéger)
  • les huiles, condiments qui peuvent être stockés à température ambiante  (tabasco, vinaigres, sauce soja, …) sel-s, poivres, …
  • les éléments pour votre petit-déjeuner (café, confitures, thé…)
  • les noix (amandes, sesame, autres…)
  • les biscuits, chocolat et autres gourmandises
  • les boîtes de conserve
  • les légumineuses (lentilles, pois divers, …)
  • riz, pâtes
  • tout ce que vous utilisez pour la pâtisserie : levure, chocolat à cuire, sucre vanillé, farines diverses, …

Etape 5 – Essayez de définir votre cuisine en grandes zones d’activité :

1-  Zone servir et conserver pour ranger votre vaisselle et vos couverts

2-  Zone laver et jeter les déchets : près de votre évier

3-  Zone de préparation, près de votre plan de travail pour ranger vos ustensiles

4-  Zone de cuisson, près de vos plaques de cuisson ou de votre four

Il y a deux avantages à la mise en place de zones d’activité distinctes :

 – permettre à plusieurs personnes de travailler en même temps dans la cuisine

– vous y retrouver plus facilement.

🌈

Téléchargez le mode d’emploi pour optimiser le rangement de votre cuisine  :

> > ICI

Le dressing, c’est souvent un plus gros morceau qu’on ne le croit !

Prenez-le temps pour le faire à fond ou de vous fixer des objectifs par catégories ET par éléments (ex : pulls de la commode et de l’armoire).

Petit warning néanmoins si vous optez pour un tri par élément de rangement : vos vêtements sont peut-être « dispersés ». Prenons un exemple : vos affaires de sport sont peut-être finalement stockées en différents endroits ce qui vous empêchera d’avoir cette vision globale recherchée pour trier et organiser.

Déjà, ne nions pas les faits :

 Les vêtements et leur apparence sont importants pour les gens, même s’ils ne le reconnaissent pas toujours.

Ils ne le reconnaissent pas parce qu’ils jugent que ce n’est pas spirituel, que c’est futile, superficiel, et que c’est l’intérieur qui compte… 

Mais : est-ce que les vêtements sont vraiment futiles, vains ? Est-ce que faire attention à ce qu’on porte est peut-être futile, vain ?

Ou est-ce que ce sont les intentions et attentes, pas toujours conscientes, derrière le fait de faire attention à ce qu’on porte qui sont vaines ? Ce que j’observe, c’est que les vêtements et l’apparence sont importants pour les gens –pour paraître ceci ou cela selon les circonstances, ou pour justement ne pas paraître ceci ou cela.

Cherchez l’erreur !

Peut-être vous retrouverez-vous dans ce discours ?

 

« J’ai toujours aimé les vêtements, les beaux vêtements. J’en achetais beaucoup, très souvent. J’avais un dressing qui en regorgeait. Ces vêtements me donnaient un style, et j’aimais avoir un style. J’aimais qu’on me complimente sur mon style et mon goût.

Mes vêtements étaient beaux et stylés, mais moi à l’intérieur, je n’étais pas tout à fait détendue ni bien. Sans mes vêtements stylés, je n’étais… rien ! C’est ce que je croyais, sans en être tout à fait consciente.

Je me mettais donc la pression, inconsciemment, pour acheter « tout le temps », pour renouveler ce que je montre et entretenir mon style.

C’était assez oppressant, à l’image de ce que je ressentais quand j’ouvrais mon dressing : un trop plein ! Étouffant.

J’avais envie d’arrêter ça, de me sentir sereine dans des vêtements qui me vont et me respectent. Oui, je sentais que je ne me respectais pas, dans mon rapport aux vêtements.

J’avais envie de me trouver belle, sans devoir en faire une tonne, c’est-à-dire acheter tout le temps, cher ou de marque peu connue, donc chercher tout le temps des perles rares pour ne surtout ressembler à personne, etc.

Aujourd’hui, j’ai un dressing qui respire, qui est harmonieux, qui est beau à voir. Mes vêtements me vont et je me sens bien dedans. 

L’énergie que je mettais dans les vêtements, parce que je croyais inconsciemment que ma valeur était dans mes vêtements, je peux la mettre ailleurs pour accomplir d’autres choses qui ont du sens pour moi.

J’ai plus d’énergie. J’ai arrêté cette lutte en lien avec les vêtements et mon image.

Je reconnais ma valeur : elle n’est pas dans les vêtements que je porte, elle est en moi. J’ai beaucoup plus d’estime et de confiance en moi-même.

Je dépense moins de temps et moins d’argent dans les vêtements : dans les achats, mais aussi pour m’habiller le matin, car c’est beaucoup plus simple et plus rapide, et ce avec du plaisir !

Quand j’achète, mes achats sont sensés et conscients, et j’en ressens de la satisfaction. 

Si je regarde en arrière avec mon œil d’aujourd’hui, je vois que je ne savais pas bien qui j’étais, mais je ne voulais ressembler à personne, je voulais être unique, et me trouver jolie et stylée. Les beaux vêtements qui sortaient du lot faisaient partie des artifices pour y arriver. « 

Avez-vous envie de vivre cette transformation ?

Vous pourrez voir dans le module 8 mes recommandations.

 

[  RAPPEL ]

Il y a 3 catégories d’objets INUTILES :

1 – Ceux qui vous valorisent mais PAS AU PRÉSENT

⚡  Adieu passé

Vous les gardez car ils représentent une période faste de votre vie : vos tailleurs de femme active alors que vous êtes à la retraite, le maillot de bain taille S, votre robe de mariée, …

⚡  Adieu futur incertain 

Le futur n’est qu’une vague supposition, une éventualité.

Ce haut très chic et qui vous a coûté cher (ou pas) mais que vous n’avez finalement jamais l’occasion de mettre car vous n’allez jamais dans des restaurants 5*** et que de toutes les façons, vous préférez un style décontracté à ce style « épinglé »

Ces Y paires de chaussures à talons également très élégantes alors que vous préférez porter du plat en quasi toutes circonstances.

⚡  Le passé n’existe plus et le futur pas encore. (vérité de Lapalisse)

La vie ne se déroule qu’au présent. A quoi bon vivre dans un autre temporalité ?

 2 – Ceux qui vous rappellent vos erreurs, vos faiblesses

Les achats-pansements, coups de tête, fausses bonnes affaires…

Les achats pas chers mais à peu-près (ah finalement, le pull est vraiment trop grand ou ce n’était pas ma couleur…)

Les « achats au cas où » mais qui vous sont restés sur les bras…

⚡ C’est trop tard : ce qui est fait est fait. Alors débarrassez-vous de ces objets et au moins ils ne seront plus là pour ravivez votre mauvaise conscience. Passez à autre chose : au positif !

3 – Ceux qui représentent symboliquement ou inconsciemment des allégeances alors que vous voulez vivre libre :

Les vêtements ou objets qui vous ont été donnés par des personnes que vous aimez et vous pensez que vous allez trahir leur amour en vous séparant de ce que finalement, ne vous convient pas.

Ces personnes voulaient vous faire plaisir et c’est cela qui compte. Si, leurs dons ou présents ne vous font plus plaisir pour des raisons qui vous appartiennent, ces personnes seraient assurément peinées de savoir que vous vous sentez encombré.e par leur intention et que par-dessus le marché, vous ayez mauvaise conscience de ne pas en faire usage.

Alors rétablissez l’équilibre : séparez-vous de ces biens et gardez le meilleur l’attention et l’amour que l’on vous portent.

Et si vos vêtements n’étaient seulement quelque-chose de joli qui couvraient votre peau ?

Et si les vêtements vous apportaient harmonie et surtout énergie ?

Les vêtements peuvent vnus aider à rayonner et à sonner juste.

Par chance, je n’ai jamais été fashion-addict mais j’ai toujours adoré les gens qui avait du style, un look. Les vêtements étaient donc bien une source d’inspiration pour moi mais je n’avais pas encore bien compris leur véritable potentiel.

Il y a une femme qui a changé mon rapport aux vêtements, c’est Flora Douville.

Vous la connaissez ?

Elle a fondé l’école de la singularité et sa méthode s’appelle la Meta… raccourci de métamorphose bien sûr.

Elle, comme moi avons des personnalités atypiques et vivons nos rêves.

Nous parlons pour nos programmes d’ *exploration*. Un mort fort et finalement si peu employé !

Si vous vous voulez faire des économies et avoir une garde-robe la plus juste possible, découvrez l’École de la Singularité.

Commencez par faire un test (gratuit) sur son site pour découvrir l’élément qui domine dans votre profil, aujourd’hui.

Vous recevrez un beau guide d’une douzaine de pages qui vous expliquera tout sur votre élément et comment mettre encore plus de vous dans votre vie !

Contenu d’accordéon
  • Les paires de lunettes que vous ne portez plus

Allez jeter un oeil dans vos tiroirs et sortez toutes les paires de lunettes (de vue et de soleil) que vous collectionnez depuis des années. Gardez celles qui vous plaisent et que vous mettez régulièrement et amenez les autres chez un opticien près de chez vous. Elles pourront ainsi être recyclées ou données à une association. 

🌈

Ce sont des vêtements qui vont dans le même sens que vous, qui ont la même énergie

🌈

Vous vous sentirez portée, vous vous sentirez vous.

Très souvent, on accorde de l’importance aux vêtements dans un but inconscient ou semi-conscient, de paraître.

L’intention est donc  tournée vers l’extérieur.

  • Pour être admiré·e.
  • Pour être accepté·e.
  • Pour être reconnu·e.
  • Pour être vu·e.
  • Pour ne pas être rejeté·e.
  • Pour se sentir appartenir à un groupe.

 

Ne serait-ce pas ça qui est vain ? 

Car si je ne me reconnais déjà pas de l’intérieur, si je ne m’accepte pas, si je ne m’admire pas, chercher ça à l’extérieur ne me remplira et ne me nourrira pas. 

C’est comme un vase sans fond. Tu as beau recevoir, tu ne peux rien retenir puisque l’intérieur déjà n’y est pas, n’y croit pas. 

Et de plus, si tu ne comprends pas d’où vient le problème (ton propre manque d’amour pour toi), tu risques de te rendre dépendant·e de ces regards extérieurs dans l’espoir que ça te remplisse, mais en vain.

🌈

Pourtant, accorder de l’importance à son apparence, peut se faire en étant tourné·e vers l’intérieur. Pour soi. Pour être soi.

Comme l’a dit Flora, l’apparence est la partie visible de notre énergie, de notre essence, la partie tangible et matérielle de ton être.

Prendre soin de son apparence, c’est prendre soin de cette partie visible de son essence. 

C’est se reconnaître, s’admirer, se donner ce dont vous avez vous-même besoin.

🌈

  • Mais comment faire ?
  • Comment prendre soin de ton apparence, donc l’extérieur, en étant connecté·e aussi à ton intérieur ?
  • Comment reconnaître et porter des vêtements qui sont un prolongement de ton être ?

 

Vous pouvez découvrir Flora avec qui je me sens complètement en phase sur ce sujet au module 8 et dans le bonus.

Comment vous sentez-vous ? Ressentez-vous les effets du tri ?

Prenez le temps de savourer ce que vous avez accompli pour intégrer cette nouvelle hygiène de vie.

C’est le plaisir et le sentiment de satisfaction qui nous font revenir à un endroit ou vers quelqu’un ou encore ici, reproduire un comportement.

Du temps de gagné

Plus d’énergie

Moins d’ennui

Plus d’organisation

Plus de raffinement et de qualité : vous donnez plus de valeur à ce qui a été conservé et vous savez pourquoi

Plus de confort chez vous et en vous

Plus de simplicité avec moins de questions et de choix à faire

Une meilleure définition de vos besoins et désirs

Plus de justesse et la joie de vivre dans la justesse 

Une sensation de plus grande mobilité et flexibilité : vous êtes prêt à partir n’importe où, vous n’êtes plus empesé.e par 1000 objets, la vie et ses possibilités s’offrent à vous.

Légèreté et reprise du contrôle sur différents aspects du quotidien

Un budget mieux maîtrisé : vous dépensez moins ou à meilleur escient.

Sérénité et vie dans le présent : vous abandonnez la version passée de vous-même et arrêter de vous tourmenter avec des projections, vous vivez ce que vous êtes ici et maintenant pleinement

Ecrivez-moi ou partagez  sur la page Facebook de Rezonanz les effet  que vous avez ressentis.  🙂

supprimé des meubles ?

Avec mes clients en coaching individuel, le tri et la ré-organisation d’espace ont aboutit à un résultat tel qu’ils ont pu donner des meubles !

C’est un résultat très concret de gain d’espace.

On peut aussi passer d’un grand dressing à un plus petit, d’une lourde et grosse commode à une plus petite.

Vous libérez de l’espace pour du mouvement, de la vie et de la créativité à la maison, un confort visuel et une tranquillité d’esprit.

Si votre tri et rangement n’ont pas encore abouti à la suppression d’un meuble, même petit tel qu’une malle ou une caisse en plastique, essayez de vous fixer cet objectif.

Constatez-vous des effets positifs sur votre personnalité ?

Si vous avez donné ou laissé partir un objet onéreux mais dont vous n’aviez pas besoin, cela a montré que vous êtes capable d’évaluer un objet non seulement en fonction de sa cherté et de sa rareté mais aussi en fonction de vos besoins .

Et avec ce programme, vous vous êtes justement engagé.e à travailler sur vos besoins.

Vous séparer montre que vous avez un esprit indépendant et sûr de lui : vous ne vous laissez pas influencer par les prix et les apparences.

Vous sentez vous plus positivement exigeante et/ou décidée ?

Prenez-vous plus rapidement des décisions ?

Est-ce que certaines choses ont changé dans des relations ?

Je suis curieuse !

Ressentez-vous ce lien entre votre monde intérieur et extérieur, ou, exprimé différemment : est-ce que vos intérieurs sont plus en phases ?

Le fait d’avoir réduit vos possessions et de n’avoir conservé que ce qui correspond à vos besoins actuels, à votre nouvelle étape de vie, peut considérablement contribuer à vous centrer et à vous ancrer dans le présent.

Avez-vous supprimé ce qui ne vous correspond pas et ne répond pas à vos (vrais) besoins ?

Vous êtes-vous débarrassé.e de ces anciennes peaux pour retrouver votre coeur tendre, jeune et frais ?

Des possibilités à entrevoir :

  • Avez-vous déjà imaginé moins posséder et vivre dans un appartement ou une maison plus petite mais mieux située ? J’entends situé là où vous auriez envie de vivre.

Avoir un espace plus petit c’est aussi moins de dépenses en chauffage, voire électricité, taxe d’habitation,…

  • Pensez-vous dédier un espace aujourd’hui libéré, à l’une de vos activités ? 

L’une de mes clientes a pu faire du pool dance chez elle, ce qui était très précieux car avec la pandémie, elle ne pouvait plus accéder à son club.

  • Avez-vous la sensation d’avoir également fait de la place pour de l’immatériel ? Des rencontres, méditation, réflexions, créativité… ?

  • Vous sentez-vous (plus) mobile ?

On a souvent beaucoup plus de produits que l’on a en besoin. Dommage pour notre porte-monnaie et l’environnement car les cosmétiques sont pour la plupart, vendus en petite dose, conditionnés dans du plastique.

Je ne peux que vous encourager à devenir minimaliste aussi dans cet aspect de votre vie !

Et puis, on le sait toutes : la beauté ne vient pas d’une crème mais de notre rayonnement. Au lieu d’accumuler des crèmes miraculeuses, optez pour des boosters de beauté gratuits et naturels comme le sport, une alimentation saine, beaucoup d’eau et de vraies nuits de sommeil.

La date de péremption indique la date jusqu’à laquelle le produit peut être utilisé après ouverture sans dommage pour le consommateur. On parle aussi de PAO, pour Péremption Après Ouverture.

Voici quelques chiffres clés pour faire votre tri : 

  • Soin du visage : 6 mois 
  • Soin contour des yeux : 3 mois 
  • Fond de teint : 12 mois s’il est à base d’eau, 18 mois s’il est à base d’huile
  • Eyeliner : 6 mois 
  • Rouge à lèvres : jusqu’à 1 an 
  • Vernis à ongles : jusqu’à 2 ans
  • Crayon contour des lèvres : 1 an 
  • Ombre à paupières : 2 ans
  • Mascara : 3 à 6 mois

Servez-vous des échantillons ou finissent-ils au fond du sac ou du tiroir ?

On vous les offre, c’est gratuit mais c’est du spam !

 Qu’ils proviennent des magazines, de parfumeries ou bien encore que vous les avez récupérés lors d’un séjour à l’hôtel, apprenez à ne plus accepter ce que l’on vous donne pour la bonne et simple raison que vous ne l’avez pas CHOISI !

Avez-vous une collection d’échantillons de produits cosmétiques en sommeil depuis plus de 1 an chez vous ?

🔥 Jetez tout !

Nous sommes nombreux à garder ces échantillons pour nos futurs voyages, mais nous sommes nombreux également à oublier de les emportent le moment venu…

La durée de conservation de vos échantillons va généralement de quelques semaines à 1 an maximum. Utilisez des produits périmés, surtout lorsque l’on part en vacances n’est peut-être pas la meilleure idée.

Tapis de bain

Deux suffisent.

Serviettes de bain 

Un jeu de serviettes (une moyenne et une grande) dans une couleur claire, une autre dans une couleur foncée par personne. Choisir deux couleurs distinctes permet de mieux s’organiser pour les lessives. Sélectionnez-les dans vos couleurs préférées pour vous donner la pêche !

Je déconseille les serviettes blanches, qui vieillissent mal. Les serviettes aux couleurs foncées marquent moins les taches, pratique quand on se lave pendant les règles. Choisissez des serviettes de qualité, bien épaisses, qui dureront.

Ayez un ou deux jeux de serviettes supplémentaires en fonction de vos habitudes d’invitation-hébergement.

Brosse à dents

Il existe des choix intéressants :

  • brosse à dents en bois normalement compostable.
  •  l’option brosse à têtes interchangeables, qui semble être le meilleur choix au vu des questions que la culture intensive de bambou soulève…
  • Pour rappel : une brosse à dents, ça se remplace quand c’est usé ! Tant que les poils sont en forme, qu’ils ne tombent pas, que le brosse n’est pas sale, ça ne sert à rien d’en changer. Pour la laver, il suffit de laisser tremper la tête une nuit dans, du bain de bouche, une micro goutte de produit vaisselle dans de l’eau.

Dentifrice

En fait, c’est le brossage des dents qui nettoie, pas le produit que l’on met sur sa brosse. On peut se brosser les dents à sec sans problème. Les dentifrices ajoutent un petit plus pour procurer une bonne haleine, lisser les dents (par micro-gommage).

On peut utiliser de l’huile de coco, de l’argile, un mélange argile-eau.

Personnellement, j’utilise des pastilles de dentifrice vendues en sachet compostable, voir ICI.

#zérodéchet

Déodorant

Le déodorant n’est pas non plus un indispensable. L’hygiène de vie influe beaucoup sur notre transpiration (stress), comme notre alimentation.

Le déo zéro déchet est un duo solide. Il ressemble à un pain de savon. Vous en trouverez dans les magasins bio.

Oriculi en bambou ce qui remplace les cotons tiges

Comment se servir d’un oriculi ? On l’insère gentiment dans l’oreille pour venir récupérer délicatement le cérumen sur les parois à l’entrée de l’orifice grâce à son l’extrémité incurvée de l’oriculi. Nettoyer sur une serviette de toilette ou sous un filet d’eau ou un bout de papier toilette.

Les pads à démaquiller lavables

Vous en trouverez facilement dans la boutique écolo de votre ville ou sur internet, comme par exemple ici :

https://www.lepetitcarrefrancais.com/fr/lingettes-demaquillantes-lavables/coffret-decouverte

Il suffit de les laver en machine à 60° dans un filet. J’utilise les mêmes depuis plus de deux ans et ils sont dans un état impeccable ! 

Shampoing et autres produits lavants 

Rien de tel qu’un savon ! Achetez-le sans emballage ou emballé dans du papier.

Pas besoin de « pousse-pousse » en plastique ! Juste un joli porte-savon, c’est beaucoup plus pratique et vous ne créez pas de déchet !

Là aussi, vous pouvez choisir pour un produit sous sa forme solide, ce qui évite l’emballage en plastique.

Il existe : 

  • différents shampoings solides : hydratants, …
  • des shampoings en poudre, du type Rhassoul

Mobilier

  • un miroir
  • un bon système d’éclairage si vous n’avez pas de lumière naturelle
  • une étagère ou une commode ou une petite armoire de salle de bain pour les serviettes + vos produits
  • une petite poubelle

🌈 Pensez à acheter votre mobilier d’occasion. Vous ferez certainement des trouvailles originales !

Ces alternatives sont aujourd’hui bien connues.

Chacune peut essayer et adopter ce qui lui convient le mieux.

  • Culottes de règles
  • Serviettes hygiéniques lavables (SHL)
  • Coupe menstruelle (cup)

Vous maquillez-vous ?

Si oui, quels sont vos essentiels ?

Prenez quelques instants et notez dans votre cahier ce que vous utilisez « tous » les jours :

  • rouge à lèvre

> combien et quels tons ?

  • vernis à ongle

> combien et quels tons ?

  • mascara

> un suffit, non ?

  • crayon à yeux

> un ou deux ?

  • Fond de teint

> un suffit, non ?

  • Crème de jour + une crème de nuit

> une de chaque !

  • Huile pour le corps et cheveux

> Trouvez l’huile qui convient le mieux aux deux !

🔥  Éliminez ce que vous portez rarement ou peu et qui est de toutes les façons sans doute périmé. Vous ferez de la place dans vos tiroirs ou étagères !

Gardez le meilleur et l’utile.

🌈  Mon conseil : découvrez les cosmétiques naturelles à base de minéraux

Ce qui distingue le maquillage minéral du maquillage courant, est ce qui est omis plutôt que ce qui est ajouté. Le vrai maquillage minéral est en effet formulé avec moins d’ingrédients que le maquillage traditionnel – puisque le but est d’éviter à la fois ce qui pollue et ce qui peut être polémique pour la santé.

On utilise le terme “maquillage minéral” pour désigner le maquillage fabriqué à partir de poudres minérales naturelles telles les oxydes, le mica, les argiles, en remplacement des talcs, substances siliconées ou substances synthétiques trouvées habituellement dans le maquillage synthétique.

Lire cet article de blog très intéressant sur le sujet : ICI

L’espace dans une salle de bain est souvent limité : faites ce lieu de soin, un espace zen, aéré et épuré.

N’ayez que l’essentiel et offrez une place, un écrin à chaque objet.

Étape n°1

Regroupez les produits qui ont la même utilité (comme pour la cuisine). Cela permet de débusquer les doublons.

Vous découvrirez peut-être que vous avez 16 couleurs de vernis ou bien 3 laits pour le corps !

Étape n°2

Quand vous aurez réduit le nombre de produits, rangez-les dans les contenants de votre choix :

  • Gardez vos produits de maquillage dans une trousse 

> Vous pourrez ainsi l’emporter dans votre sac à main.

  • Accessoires de cheveux (pinces, barrettes, élastiques) dans un petit sac ou dans une trousse

> ils ne prennent pas la poussière et ne s’éparpillent pas.

  • Même chose pour les médicaments, les produits pour les ongles et autres. 

Le fait de compartimenter vos objets et produits en fonction de leur utilisation permet d’éviter les achats en double et de gagner en efficacité quand vous chercher un produit.

 

🌈 Mon conseil

Réservez un espace de rangement (tiroir, étagère) à chaque personne qui utilise la salle de bain. Chacune aura ainsi son espace de rangement et en sera responsable.

Le chiffre magique dans une salle de bain est “un” !

= un produit de chaque sorte :  un shampoing- conditionneur, un démaquillant, un après-rasage, un lait corporel, un blush, un vernis à ongle, un mascara, un fard à paupière, etc..

= finir un produit avant d’en acheter un autre. Essayez de résister à la tentation, surtout si vous avez déjà un produit similaire chez vous. 

= jeter tous les contenants vides (tube de dentifrice, etc. )

= essayer d’avoir le maximum de produits multi-fonction qui n’ont pas d’emballage ou un emballage recyclable

ÊTRE MINIMALISTE, C’EST ADOPTER UNE ROUTINE BEAUTÉ SIMPLE ET EFFICACE.

Il est important de faire un tri régulier dans ses médicaments. La plupart des médicaments ont une date d’expiration sur les boites. En cas de doute, demandez à votre médecin ou votre pharmacien.

Débarrassez-vous convenablement de vos médicaments : ramenez-les à une pharmacie.

Votre boîte de premiers secours et pharmacie de base devraient contenir :

  • Thermomètre
  • Pansements prédécoupés stériles et Compeed
  • Compresses stériles
  • Bande de gaze de petite taille
  • Des sachets de compresses stériles.
  • Un rouleau de sparadrap / Elastoplast
  • Un antiseptique sans alcool en petit format ou dosettes individuelles
  • Paracétamol, aspirine
  • Gants à usage unique
  • Ciseaux
  • Un produit de rinçage des yeux en dosettes individuelles
  • Une paire de gants à usage unique.
  • Petits ciseaux
  • Épingles à nourrice
  • Des pastilles adoucissantes et calmantes pour la gorge
  • Une crème anti-brûlure
  • Une couverture de survie
  • Des préservatifs

Vous pouvez ajouter selon là où vous habitez :

  • Pince à échardes ou pince à épiler
  • Pince à tics
  • Arnica contre les douleurs musculaires et hématomes (crème ou homéopathie)
  • Crème pour piqûres d’insectes
  • Citronnelle contre les moustiques

 

Gardez toujours ces essentiels facilement accessibles et dans un endroit sec et à température stable – donc pas dans la salle de bain !

 Vérifiez régulièrement les dates de péremption et remplacer les produits périmés au besoin.

Si vous voulez gagner de la place, pour une fois, très simplement et rapidement, deux solutions s’offrent à vous :

  • acheter des classeurs pour CD (et DVD) et ranger tous vos CD et DVD dedans. Vous pouvez y glisser la partie intéressante du livret papier du CD (ou du DVD). Faites éventuellement un peu de découpage !

Si vous appréciez différents genres musicaux, faites un classeur par genre, vous vous y retrouverez beaucoup plus facilement.

Ces classeurs à CD existent dans différentes tailles, couleurs et matières – cela pourra vous aider à créer des catégories.

  • tout numériser au format mp3 et vous pourrez ainsi écouter votre musique à partir de votre ordinateur. Il faudra pour cela connecter votre ordinateur à vos enceintes soit par le Wifi, soit avec un câble.

Débarrassez-vous de toutes les boîtes plastiques dans la poubelle recyclage plastique.

ET

Donnez ou revendez tous les CD et DVD qui ne sont plus d’actualité pour vous.

🌈

Savourez l’espace de gagné dans vos étagères !

J’ai envie de vous partager ce que le tri dans mes livres m’a apporté.

J’ai appris que :

  • mes domaines de prédilection et les sujets qui me passionnent n’ont pas changé. Avec le tri, il m’est plus facile de les mettre « à la une »
  • la connaissance, le savoir évoluent et qu’au fond, il ne sert strictement à rien de garder des connaissances qui sont devenues obsolètes. Ne soyons pas dupes, le monde change sans cesse et la connaissance aussi. Actualisons nos savoirs
  • en ayant supprimé les livres qui ne m’intéressaient plus, j’ai laissé la porte ouverte à de nouveaux domaines.
  • les livres que l’on n’aime pas ou qui sont trop abîmes par le temps finissent toujours par nous déprimer
  • voir H24 des étagères remplies de livres finit par peser (sans jeu de mots !)

LIVRES DE VOYAGES

S’ils sont trop anciens, au rythme où évolue le monde, jetez-les dans la poubelle papiers.

Sinon, faites-vous un carton avec tous vos guides et mettez-les à la cave ou au grenier, en attendant l’organisation de votre prochain voyage. Stockez-les dans l’espace que vous avez défini pour l’activité « voyages – vacances ».

ROMANS

On relit rarement des romans, car on en achète toujours de nouveaux.

Posez-vous la question : vais-je relire ce roman ?

Si la réponse est « non » : donnez-les ou jetez-les.

Si la réponse est « oui » : regardez si son état est satisfaisant et plaisant pour rester plusieurs dizaines d’années dans votre bibliothèque…

DICTIONNAIRES ET LIVRES-DOCUMENTS

Comme exprimé plus haut : sauf si vous êtes historiens ou sociologues, il ne sert strictement à rien de conserver des livres dont le contenu n’est plus en phase avec la société actuelle.

🌈

Vous pouvez aussi passer à des supports immatériels :

  •  aux livres à écouter
  • aux livres numériques avec une liseuse type Kindle. C’est léger en main et dans votre sac – et ne prend pas de place à la maison.

Comme vous le savez sûrement, nous n’avons pas besoin de conserver nos papiers administratifs indéfiniment.

Les différents gouvernements établissent des durées légales pour les différents papiers importants de leurs concitoyens.

Vous pouvez donc jeter tout ce qui est antérieur aux dates indiquées dans ces liens :

Pour les citoyens français et résidents en France – un lien officiel, le gouvernement a donné ses consignes pour tous les papiers officiels y compris banque, assurances (…) :

https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F19134

Pour les belges francophones – attention, seulement, un article :

https://www.lecho.be/monargent/budget/les-documents-a-conserver-et-ceux-a-jeter/10155968.html

Pour le Canada – un lien officiel :

https://www.quebec.ca/finances-impots-et-taxes/conseils-de-consommation/achat-de-biens-et-de-services/duree-de-conservation-des-documents

Pour la Suisse romane – attention, seulement un article :

Combien de temps conserver ses documents?

On télécharge souvent tout un tas d’applications alors qu’on en utilise seulement une dizaine au quotidien. Prenez votre téléphone, faites le tour des vos applications et supprimez celles que vous n’utilisez jamais ou que vous utilisez trop et qui vous ont rendu dépendant.e !

Supprimez les applications de votre smartphone qui sont :

  • inutiles (par ex. avez-vous vraiment besoin d’Excel sur votre téléphone ? )
  • qui sont des mangeurs de temps du type jeux, réseaux sociaux (Facebook, Instagram,…)
  • celles qui correspondent à un besoin très peu fréquent : avez-vous besoin de toutes les applications des compagnies aériennes installées une fois pour scanner le QR Code à la porte d’embarquement ? Avez-vous réellement besoin de trois applications pour louer des trottinettes ?  Ces applications prennent de la place et peuvent être re-téléchargées au besoin (par exemple avant un voyage).

Vous pouvez organiser ces applications car leur « rangement » est sinon, aléatoire.

Sur un smartphone, le visuel, ça compte, puisque c’est un écran !

Il existe plusieurs méthodes mais je vous conseille de classer / organiser vos app(plications) par couleurs : ces petites cases qui contiennent des logos de couleurs proches font plaisir aux yeux !

Prenez quelques minutes pour aller faire un tour dans :

  • votre portefeuille
  • le tiroir fourre-tout de la cuisine
  • le meuble de l’entrée
  • vos sacs

🔥

Jetez tous les tickets de caisse dont vous n’avez plus besoin = qui ne font pas office de garanties, par ex.

Dans les formations avec Flora, vous découvrirez :

  • Comment choisir les couleurs qui amplifient votre énergie naturellement
  •  Ce que les couleurs qui vous vont, disent de vous (oui, c’est fascinant !)
  • Les autres messages que votre corps tient à votre disposition et comment les décrypter
  • Plein d’autres informations croustillantes !

Rendez visite à ma copine Hilde à Bruxelles !

Elle vous proposera un abonnement pour des menus semaine sains, créatifs et de saison.

Et, elle répondra à vos questions :

  • C’est quoi une alimentation saine et gourmande ?
  • Les gestes essentiels de la cuisine saine
  • Comment devenir créative dans sa cuisine ?
  • S’organiser pour manger sain en semaine sans prise de tête

 

✨ BRAVO À VOUS D'AVOIR RECHERCHÉ
VOS ESSENTIELS ! ✨ JE VOUS SOUHAITE DE CONTINUER À PRENDRE SOIN DE VOUS. ✨